Posts Tagged ‘Cours’

Cours du 21 février 2015

Oubliez le froid qui n’en finit plus et venez au chaud pour apprendre à fabriquer des cosmétiques de base et des produits moussants non toxiques le samedi 21 février 2015.  Retrouvez l’horaire des cours sous l’onglet « cours » et suivez-nous sur Facebookcours 21 février.

Read Full Post »

Faites place nette dans vos produits cosmétiques et apprenez à les fabriquer vous-mêmes samedi le 6 septembre.  Pour vous en convaincre, venez assister à la conférence le mercredi 24 septembre, 19h00,  à la bibliothèque Francine-McKenzie de Saint-Jean-Chrysostome. Le sujet sera « Fabriquer ses cosmétiques est-il bon pour la santé et pour l’environnement? ». Suivez-nous sur  Facebook.

Read Full Post »

Voici l’horaire des cours pour le mois d’avril 2013. Les détails se retrouvent sous l’onglet « cours » sur le site cosmetiquesnontoxiques.net.

Le 6 avril prochain, il y aura un cours sur les cosmétiques en couleur.

Le 13 avril, samedi, des cours sur les cosmétiques de base et les cosmétiques en couleur  à la coopérative Alina de Rimouski.

Le 27 avril, samedi, cours sur la fabrication du savon et sur les cosmétiques de base. Ce sont les derniers cours du printemps.  L’été les cours sont donnés sur demande, la semaine ou la fin de semaine.

Du 18 au 21 avril, je serai présente au Salon du Livre d’Edmundston  (Nouveau-Brunswick).  Voici mes heures de signature au stand # 14: vendredi 19 avril et samedi 20 avril , 11h00 à midi et 14h à 16h00.  Dimanche 21 avril, 10h00 à midi.   Le vendredi 19 avril,  j’aurai le plaisir de donner une conférence à la salle Lé0-Poulin à 20h00.  La conférence a pour titre: « Fabriquer ses cosmétiques, une solution éco-responsable ».

Je vous souhaite de Joyeuses Pâques!

Read Full Post »

Le mot « urbain » est au goût du jour. On l’entend sur presque sur toutes les lèvres écologiques.  Pourquoi n’en profiterions-nous pas aussi et  ne parlerions-nous pas à notre tour de cosmétiques urbains? Je vous offre l’occasion d’en discuter aux cours des samedis 13 ou 20 octobre prochain ou aux cours du jeudi 18 octobre.

On les qualifiera de cosmétiques urbains parce qu’on peut récolter dans notre milieu de vie urbaine, près des trottoirs, sous la galerie ou carrément dans l’asphalte,  les plantes qui conféreront aux huiles végétales choisies pour fabriquer les cosmétiques des vertus médicinales exceptionnelles.  Plus la plante aura eu de la difficulté à croître dans son milieu  plus elle sera efficace et plus ses propriétés actives seront importantes.  En ville, par exemple, on peut récolter et apprivoiser le plantain (plantago major)  qu’on transformera de différentes façons afin qu’il devienne un composant privilégié des cosmétiques urbains.   Le jus de plantain, extrait à l’extracteur à jus ou au mélangeur électrique puis filtré,  servira à l’élaboration des crèmes hydratantes et des savons. Les feuilles de plantain, délicatement hachées et revenues quelques minutes dans le saindoux, seront la base d’une pommade de plantain efficace pour soigner les brûlures et les petits bobos. En infusion,  le plantain deviendra une lotion tonique efficace contre les affections de la peau en général.  Les feuilles fraîchement cueillies, hachées et  infusées quelques semaines dans l’huile d’olive extra-vierge seront un composant haut de gamme d’une bonne crème hydratante.

Les méthodes, simples et efficaces, sont « urbaines » depuis des millénaires. On n’invente rien, on ne fait que continuer la transformation des plantes pratiquée par des générations avant nous.

C’est le triste mois dédié au cancer du sein « une désolante marchandisation de la compassion » selon Fabien Deglise.  Évitons le rose et les produits dérivés et n’encourageons pas le culte du superficiel « qui permet à ce type de campagne qui carbure au factice et aux demi-vérités de se  développer (…) », selon Barbara Brenner, activiste américaine.  La compagnie Revlon figure parmi les principaux commanditaires de la  Course à la vie CIBC de la fondation canadienne du cancer du sein, tout comme Avon et Pharmaprix.  Or, une quarantaine de ses produits de beauté contiendraient des ingrédients préoccupants, voire potentiellement cancérigènes selon Skin Deep.

Les samedis 13 octobre ou 20 octobre, au choix, et le jeudi 18 octobre, on reparlera des cosmétiques urbains lors des cours sur l’art de fabriquer le savon et sur la fabrication des produits de soin.  Vous aurez davantage d’informations sur le site sous l’onglet « cours ».

Read Full Post »

Cours le 22 septembre 2012

Le 22 septembre prochain, nous continuerons la découverte de notre territoire d’approvisionnement en fournitures cosmétiques comme de jeunes locavores. Dans les cours de fabrication du savon et de fabrication des cosmétiques, nous  utilisons des huiles produites près de chez nous.  Pour ce faire, nous soutenons les petites exploitations locales afin qu’elles aient longue vie et de plus cela nous permet bien sûr de maîtriser la traçabilité du produit.

Les huiles « Jolies  Demoiselles », pressées à Rimouski avec du canola cultivé dans la région du Bas-Saint-Laurent et du tournesol récolté dans la région du Centre-du-Québec, deviennent un produit intéressant par sa proximité de production qui assurera sa fraîcheur. L’extraction à la presse à vis sans fin promet une huile de grande qualité et qui plus est le produit n’aura pas à parcourir des distances demesurées pour arriver dans le garde-manger.  L’impact de tous nos actes, aussi petits soient-ils,  est important pour la planète.

L’huile de tournesol « Champy », produite  à Upton dans les Cantons-de-l’Est, est fabriquée avec les graines des tournsesols cultivés dans leurs champs et de qualité biologique. Avec l’huile  Champy,  nous  nous gardons en bonne santé,  loin des cosmétiques toxiques.  Nous désirons  choisir nos composants cosmétiques  avec le même soin que nous prenons à choisir nos aliments.

L’huile de chanvre,  pressée à froid à Cap-au-Renard en Haute- Gaspésie par la Coopérative de solidarité de Cap-au-Renard, est fabriquée de graines entières produites sans pesticides. L’huile de chanvre, proche parente de l’huile de bourrache,  convient parfaitement bien aux cosmétiques cuisinés chez soi. Elle est hydratante et réparatrice et telles sont les qualités requises pour une bonne crème de jour.

Ainsi, nous avons à coeur de soutenir les petites exploitations locales car avec ces huiles la qualité est au rendez-vous.  Nos achats locaux influencent notre avenir en faisant avancer l’économie locale. C’est un geste concret que nous pouvons tous poser,  par exemple en scrutant les étiquettes des produits pour y repérer le logo « Aliments du Québec ».  On s’en reparlera au cours du 22 septembre.  L’horaire des cours se retrouve sous l’onglet « cours ».

Read Full Post »

Cours en juin 2012

Le 1er juin, vendredi, cours sur l’art de fabriquer le savon de 10h00 à midi et cours sur les produits de soins de 14h00 à 16h00.

Le samedi 9 juin, cours sur l’herborisation et la transformation des plantes médicinales.  Le même cours se  donne le samedi suivant,  16 juin, de 9h00 à midi.

Nous continuons les gestes essentiels pour aider la planète à survivre en fabricant nos cosmétiques chez soi. C’est une cosmétique intelligente et réfléchie.  On utilisera des produits locaux vendus par des fournisseurs locaux.  Nous constatons tous les jours  les prix exorbitants des cosmétiques vendus dans le commerce, surtout lorsqu’ils s’adressent aux femmes matures.  Les contraintes financières consécutives à la hausse du coût de la vie peuvent convaincre les consommateurs à fabriquer tous leurs cosmétiques et ainsi développer des habitudes de vie empreinte d’une plus grande sobriété.  En changeant nos réflexes de consommation, nous protégeons et préservons l’environnement tout en évitant le gaspillage.  De plus, nous réduisons considérablement les déchets car  il n’y a plus  de suremballages, plus de tubes à jeter ni de pots aux déchets.  On s’en reparle aux prochains cours!

Read Full Post »

Cours le 9 avril, lundi

Il y aura un cours sur l’art de fabriquer le savon, lundi le 9 avril 2012, de 13h30 à 15h30

Read Full Post »

Les cours ont lieu à Saint-Rédempteur, près de Québec.  Vous pouvez vous inscrire aux cours par courriel à l’adresse suivante: sylviefortin5@gmail.com

Read Full Post »

Cours de janvier 2012

Cours sur l’art de fabriquer le savon,  jeudi 5 janvier de 10h00 à midi.

Des cours sur la fabrication du savon et des produits de soin sont aussi offerts les samedis 21 ou 28 janvier.  Visiter la page Cours pour les heures.

Read Full Post »