Une étude publiée par deux chercheurs suisses établit un lien entre les sels d’aluminium présents dans certains déodorants et l’apparition du cancer du sein. Des tests réalisés sur des souris ont révélé des résultats inquiétants.

Le geste est quotidien. Il serait pourtant nocif pour la santé. Une étude publiée dans l’International Journal of Cancer établit un lien entre l’utilisation de déodorants et l’apparition de cancers du sein, rapporte Le Parisien. En cause: les sels d’aluminium, présents dans la plupart des anti-transpirants.

Pour parvenir à ce constat, deux chercheurs suisses ont mis en contact des cellules mammaires de souris avec des sels d’aluminium. Après plusieurs mois, ces cellules ont été injectées à des souris saines. « Chez toutes, on a constaté le développement de tumeurs à des degrés divers, mais parfois très agressives, formant des métastases », assure le duo suisse au Parisien.

80% des tumeurs naissent à coté du creux de l’aisselle

Ces expériences confirment les doutes qui pèsent sur l’impact sanitaire des sels d’aluminium. 80% des tumeurs apparaissent à côté du creux de l’aisselle, rappellent les chercheurs. Or, d’autres études ont mis en lumière la présence dans des prélèvements de tissus mammaires de concentrations certes d’aluminium, « mais qui n’ont a priori rien à faire dans un corps humain », indique le professeur André-Pascal Sappino.

En 2012, les deux chercheurs avaient publié une première étude sur le sujet. Son résultat: au contact de cellules mammaires humaines, l’aluminium aurait « perturbé leur comportement et leur aurait « fait prendre les caractéristiques de cellules malignes ». Interrogé par La Tribune de Genève, Khalil Zaman, oncologue au CHUV de Lausanne, se montre sceptique sur l’étude choc des chercheurs suisse. « La réalité du corps humain n’est pas celle du laboratoire. »

L’Express.fr, publié le 26/09/2016

Publicité automne 2016Donnons de l’éclat aux cosmétiques non toxiques de l’automne en choisissant nos ingrédients selon nos valeurs de « pureté » et de « naturel ».  Je vous suggère des recettes, des ingrédients et des fournisseurs dans mes cours de l’automne 2016. Visiter l’horaire sous l’onglet « cours » et suivez nous sur Facebook

Fichier 16-06-24 12 46 32

L’été s’installe et s’annonce beau ! Bonne lecture pour d’agréables expérimentations !

Pub juin 2016

Le 11 juin 2016, nous fêterons les 20 ans du cours « Herborisation et Transformation des plantes médicinales ».  Un cours unique, original et toujours dans l’air du temps! On herborise, on cueille et on transforme en donnant du style aux plantes médicinales!  De 9 h à midi, samedi le 11 juin 2016.

 

Le  mois de mai et la Fête des mères  sont soulignés et célébrés par Cosmétiques NON toxiques.  Venez apprendre la fabrication de tous vos produits cosmétiques !  Vous aurez l’ultime liberté de les créer avec des ingrédients que vous aurez choisis de votre bon gré. Au programme,  dès le 5 mai, le savon liquide et les produits moussants.  Puis, s’invitent tout au long du mois de mai, des cours sur les crèmes hydratantes et les cosmétiques de base.   Retrouver l’horaire et la description des cours sous l’onglet « cours ».  Suivez-nous sur Facebook.
Fêtes des mères 2016

En ce début de printemps,  prélude des beaux jours, il m’est très agréable d’annoncer à tous les amoureux de la nature que mon livre Cosmétiques NON toxiques sera réimprimé par les Éditions La Presse.  N’est-ce pas le signe que nos consciences s’ouvrent réellement à l’urgence de s’occuper de nos cosmétiques et par ricochet de notre santé voire même de la planète ?Pub d'avril et réimpression Visitez l’onglet « cours » pour l’horaire des cours des mois d’avril et mai et suivez-nous sur Facebook.

Pâques 2016Suivez-nous sur Facebook